ux-design-smartwatch

Les objets connectés et la sécurité

Ces dernières années, le marché des objets connectés a littéralement explosé. Des télévisions aux réfrigérateurs en passant par les caméras de surveillance, le nombre d’objets connectés a aussi considérablement augmenté. Aujourd’hui, il est possible de contrôler bon nombre d’appareils électroménagers et d’équipements à distance, facilitant ainsi notre quotidien. Mais ce phénomène s’accompagne aussi de nombreux problèmes liés notamment à la sécurité.

Des objets connectés à internet sujets au piratage

Le principal intérêt de ces objets 2.0 c’est qu’ils peuvent être connectés à internet. Mais cela pose un problème : le risque de piratage. En effet, il y a de fortes chances que les objets connectés fassent l’objet de piratage. Deux cas peuvent alors survenir.

objet-connecte

Le premier cas, assez rare, mais bien réel et dangereux, est que le piratage entraine l’altération du fonctionnement des objets connectés en question. S’il s’agit d’une télévision, au pire la télévision peut s’éteindre et ne plus se rallumer. Mais dès qu’il s’agit d’un objet plus grand et plus complexe comme la voiture, le four ou les ouvertures d’une maison… un accident peut très vite arriver et mettre en danger les utilisateurs.

Le deuxième cas beaucoup plus fréquent est l’interception de données privées. Grâce à internet, certains piratent et même certaines sociétés peuvent intercepter des données se trouvant dans le Smartphone des utilisateurs.

Un troisième cas très rare, mais possible a fait son apparition vers la fin de l’année 2016, il s’agit du détournement des objets connectés en vue de lancer de très puissantes attaques. Ce cas constitue aujourd’hui encore un très grand risque pour la sécurité des utilisateurs et des infrastructures.

Des fabricants pas forcément soucieux de la sécurité

La question de la sécurité des objets connectés est aussi intimement liée aux manquements de certains fabricants en matière de protection. Suite à des attaques lancées à partir d’objets connectés, il a été prouvé que de nombreux objets connectés présentant d’importantes failles de sécurité pouvant être attribuées à un défaut dans la conception de leur logiciel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *